Houmous de pois chiches germés lactofermentés aux noix de cajou

 

- 1 tasse de pois chiches germés, blanchis pendant 3 minutes dans l’eau bouillante (20 gr de sel/litre), puis lactofermentés (utiliser le jus de cuisson refroidi pour la saumure)

- 1 tasse de noix de cajou trempées

- 3 échalotes

- 3 gousses d’ail, si possible lactofermentés (Oui l’ail est aussi beaucoup plus digeste lorsqu’il est lactofermenté,  et très facile préparer)

- 1 c. à soupe de graines de sésame trempées pendant une nuit 

- Citron, poivre, sel, cumin à votre goût

 

 

Réduire le tout en purée au robot culinaire (avec la lame en S) pendant 5 minutes, puis passer au Blender pour obtenir une onctuosité parfaite.

 

Ajoutez un peu d’eau pour faciliter le mixage

 

 

Cet houmous tout doux peut se conserver une semaine sans problème au réfrigérateur, et vous servira pour vos tartinades sur les crackers, sauces de salades, ou accompagner vos légumes cuits-vapeur…

 

 

                                                        Un pur délice !

N.B:

Concernant la lactofermentation des pois chiches germés, Marie Claire de "Ni cru ni cuit" nous dit qu'en tant que graines germées, ils n'ont plus de bactéries lactiques pour fermenter, et que la flore pathogène peut prendre le dessus... 

Les pois chiches étant blanchis  pendant 3 min dans l'eau bouillante, personnellement je n'ai pas eu de mauvaises surprises en ouvrant les bocaux  lactofermentés jusqu'à 6 mois maximum. 

 

Un jour j'ai ouvert un pot datant de l'année d'avant, et quand je l'ai ouvert, il ne sentait pas bon, je l'ai jeté.

 

 C'était dû à la qualité des pois chiches qui avaient plus ou moins bien germé.

Faites attention de choisir des pois chiches qui germent bien en 3 jours après trempage d'une nuit, car souvent c'est dû au fait qu'ils sont trop anciens, faites des essais avec plusieurs provenances.

C'est valable pour toutes les graines à germer d'ailleurs, y compris les céréales (blé, riz...) et les pseudo-céréales (quinoa, millet, sarrasin...)

 

Pour le rinçage quotidien, recouvrez les pois chiches d'eau dans un saladier avant de les égoutter  et couvrez les d'un linge pour éviter les moucherons indésirables.

 

Avec ses précisions, tout devrait bien se passer.

De toute façon, fiez-vous toujours à votre odorat qui reste la pièce maîtresse des résultats en lactofermentation!

Voir l'article sur la lactofermentation des pois chiches ici: